Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 06:30

Tu verras, ce n'est que du bonheur !

 

On se demande comment on faisait avant ...

 

Tu sauras faire, c'est instinctif !

 

...

Remonter à la surface

 

Parce que non contente d'avoir une fille presque parfaite (je vous raconterai ça un jour)(mais pas maintenant, il paraît que je parle beaucoup trop d'elle), je suis loin de l'avoir été moi-même en tant que mère et aussi en tant que femme (au sens large).

 

Parce que l'arrivée de notre fille a été un tel bouleversement que nous avons failli ne pas nous en relever ... Aujourd'hui encore, l'équilibre est précaire. Les failles qui existaient avant se sont agrandies et nous placent régulièrement au bord d'un gouffre qui nous terrifie l'un comme l'autre car nous n'avons aucune envie de savoir ce qui s'y cache ... Même si parfois j'ai l'impression que mon Homme veut franchir le pas et m'entraîner inéluctablement avec lui ...

Remonter à la surface

 

Non, ce que j'écris n'est pas drôle, pas très léger, pas très "blogable" mais j'ai besoin de l'écrire, que ça sorte d'une manière ou d'une autre. En parler, je l'ai fait, peut-être pas assez ou peut-être pas correctement ...

 

Ma fille est mon plus grand bonheur. La regarder grandir, la regarder dormir, la regarder quoiqu'elle fasse est une joie de chaque instant.

 

J'ai appris à aller à son rythme, pas à en lui imposer un (n'en déplaise à son père ...) Je savais que je n'arriverai pas à adopter tous les principes de la motricité libre mais j'ai essayé de m'en inspirer, tout en continuant l'haptonomie post-natale par mes propres moyens, n'ayant pu faire que les 3 premières séances avec ma sage-femme (celle des 9 mois est passée à la trappe).

 

J'ai agi au radar, pensant à ce que j'allais lui faire à manger pour le lendemain, où j'en étais de son linge, du rangement de sa chambre, du suivi de sa taille de vêtement, de ses rendez-vous chez le médecin (généraliste, qui suit mon Homme depuis sa naissance !) ... J'ai essayé de garder notre maison en état d'accueillir un bébé qui se déplace et fouille partout ...

 

Mais je me suis oubliée ... Et quand j'ai repris le boulot, il y a un mois, le peu que j'avais réparé en moi s'est à nouveau fissuré et le doute en a profité pour se re-glisser là où on avait commencé à colmater les brèches. La procrastination ma meilleure amie de toujours s'est tapée l'incruste et j'ai recommencé à prétexter la fatigue pour remettre au lendemain ce qui aurait dû être fait hier !

 

Les questions que je me posais avant même d'être enceinte sont revenues ...

Remonter à la surface

 

Je manque clairement de confiance en moi. La dernière fois où je suis arrivée à ne pas me laisser marcher sur les pieds c'est pour quitter mon précédent boulot ... mais sinon, je ne trouve pas, j'ai toujours été la bonne poire de service, qui dit oui à tout et qui se prend des murs en retour. Je me suis imaginée des amitiés qui n'était que de l'intérêt, je me suis trop investie dans des projets qui finalement tombaient à l'eau ... Et quand j'ose hausser le ton, on me demande pourquoi je m'énerve !!

 

Ces derniers mois, j'ai beaucoup pleuré. Ma susceptibilité est redevenue celle de l'ado de 15 ans complexée, à fleur de peau et prenant donc tout au pied de la lettre que j'étais. La moindre remarque me braquait, une petite taquinerie et je me refermais comme une huître ... Et j'aime pas les huîtres !!!

Remonter à la surface

 

Le tableau paraît très noir, j'en suis consciente.

 

J'essaie d'y rajouter de la lumière, je devrais faire ce que certaines d'entre vous font : noter des petits bonheurs quotidiens, pour me rendre compte que le soleil a encore de la place dans tout ça ... Et qu'il passe par autre chose que ma fille !

 

J'aurais voulu écrire autre chose, faire un pavé sur des histoires bien plus mignonnes, bien plus agréables à lire. Mais je ne vais pas encore complètement bien. Quand on me pose la question, je réponds que j'ai fait un baby-blues mais que ça commence à aller mieux. Méthode Coué ? Je ne sais pas, je ne suis même pas sûre de convaincre mes interlocuteurs quand je dis ça. Mon Homme me porte à bout de bras depuis 10 mois et je sens qu'il fatigue.

 

Mais je sais que ça ira mieux ... Le tout est de savoir quand ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clembouclettes* 26/10/2016 21:21

Oh ben oui, dis donc, ton billet n'est pas joyeux mais si tu as besoin de poser des mots sur tes maux et que cela te fait du bien alors vas-y !!!
P.S: J'ai quand même souris quand tu as écrit" mais j'aime pas les huitres!!" Tu vois, finalement, il y a quand même du joli dans ce que tu écris, et tu fait même de l'humour !! Allez, COURAGE Ginie, ça va aller !!

Ginie 27/10/2016 09:36

T'es adorable Clem !! Je vois le bout du tunnel, c'est indéniable mais je n'ai encore aucune idée du temps qu'il me falloir pour en sortir ... Des bisous <3

la chauve-souris 24/10/2016 12:39

peut-être fais-tu réellement une dépression post-partum?
je t'envoie plein d'ondes positives!

Ginie 24/10/2016 14:36

Merci ma belle ! Je suis peut-être dans le déni, j'essaie de me convaincre que ce n'est pas ça, que ce n'est qu'une petite déprime mais parfois, le terme revient dans ma tête ... et c'est dur de se dire qu'on peut être concernée. Des bisous <3

Ginie Et Ses Post-It

  • : Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • : A mon âge, plein de choses nous passent par la tête ; un aperçu de ce qui passe dans celle de Ginie
  • Contact

Un post-it en passant

    Blog en pause ...

Retrouvez-moi sur Facebook (Ginie Pêle-Mêle)

ou sur Instagram (ginie_pelemele) !!

Trop De Post-It ?

Mon pêle-mêle sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez pelemeleginie sur Hellocoton

Mon pêle-mêle sur Facebook