Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 06:00
Tête dans l'étoile, tête dans les étoiles, ça revient au même, non ?!
Je vous laisse le choix : ma tête est quelque part mais pas dans la blogo en ce moment !

Pourquoi ?

Franchement, je n'en sais rien.

Je ne peux pas écrire du boulot, quand je rentre, nous sommes à droite et à gauche, nous passons peu de temps de nos week-ends à la maison, du coup mon ordi prend la poussière sous la table de nuit (sa place de prédilection) ; c'est à peine si je mets à jour mon statut Facebook ou que je regarde mes stats (quel intérêt de les regarder vu leur état ?!). Mon contrat se termine bientôt, ce week-end prolongé s'est surtout passé à l'extérieur, de petites vacances se profilent au mois d'août (je vais à Ré hiiiiiii !!!) ...

Bref, ma tête est un foutoir à base de CV, de lettres de motivation, de candidatures spontanées, de réponses négatives, de crème, de maillots de bain, de livres (bah oui, faut bien que je m'occupe !), de pots de peinture (???) ... Je pense déjà au mois prochain où je vais essayer d'avoir moins l'air de ressembler à la sœur d'Edward Cullen assoifé (avec les cernes toussa), à celui d'après où je vais devoir pointer chez Paul passer mes journées à candidater, aux suivants où je ne sais pas où je serai ...

Et puis, pour être tout à fait honnête, la réaction de mon Homme à la connaissance de mon blog il y a quelques semaines m'a un peu séché. Je pensais qu'il approuverait ou du moins qu'il ne dirait rien ; au lieu de ça, il a soupiré en me faisant comprendre qu'il trouvait que c'était une connerie. Il n'est pas du tout dans le même délire à ce niveau ; il a déjà fallu que je le pousse un peu pour qu'il s'inscrive sur Facebook, je vous laisse imaginer ce que représente un blog pour lui : le MAAAAL !!!

Donc voilà, je vais profiter de ces "vacances" (qui n'en sont pas pour moi) pour prendre un peu de recul. Je n'essaierai plus de publier autant qu'avant, 1 ou 2 articles par semaine suffiront ; j'ai peut-être trop publié tout de suite, je me suis lancée à fond dans ce blog et j'arrive peut-être à un moment de saturation où j'ai besoin de respirer, sans me speeder ou me coucher tard parce que je veux à tout prix publier pour le lendemain. Je ne pars pas, je me calme c'est tout.


Et vous, ça vous est arrivé de vouloir ralentir le rythme de votre blog (ou d'en avoir carrément ras le bol) ?
PS : vu la longueur du week-end et la fréquence de mes articles, ma petite chronique du lundi reviendra lundi prochain. Mais vous avez le droit de me dire comment s'est passé ce week-end prolongé (s'il l'était)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mArie 19/07/2011 11:11


Mince, c'est nul que ton homme aime pas ton blog ! tu le lui as montré, tu lui as dit sur quoi tu écrivais ?
Courage pour le boulot en tout cas, je croise les doigts !!


Ginie 19/07/2011 22:55



Je ne pensais pas qu'il réagirait comme ça, il n'y voit aucun intérêt ! Merci pour tes encouragements, j'espère trouver rapidement quelque chose.


Bisous



sab 18/07/2011 22:53


je découvre ton blog et ce sujet me parle,
alors oui parfois j'ai envie de mettre de côté cette petite fenêtre car je me demande pourquoi ??? la garder ouverte.
Et d'un coup je me mets à penser tout le contraire comme une force, qui ne m'autorise pas à la refermer car elle me manquerait bien trop. Alors quelque fois mes billets ressemblent à rien, mais ils
sont là ils font parti de moi et ça me va comme ça, il y aura bien un temps où tout s'arrêtera mais pour le moment le vent me pousse à continuer,

alors pour te répondre, c'est normal cette sensation d'être là un peu, beaucoup ou pas du tout.

A bientôt.


Ginie 19/07/2011 00:14



Bienvenue par ici Sab ; je découvre ton blog par la même occasion, un plaisir pour les yeux, de belles photos. Je pense comme toi, je laisse de côté mais hors de question d'arrêter !


A bientôt sur nos blogs . Bises



Clémence 18/07/2011 16:37


Arf j'espère que ta baisse de moral va vite disparaitre! En ce qui concerne ton blog, je pense que la fréquence des publications dépend de l'humeur, du moral, de l'envie et du temps disponible
aussi. Si tu as un peu perdu le plaisir d'écrire, autant faire une pause et revenir plus tard avec de la motivation! Je pense qu'il ne faut pas que cette 'vie virtuelle' empiète sur la vie réelle.
J'en ai ouvert un il n'y a pas si longtemps et les stats sont au plus bas. Mais être 1ère du classement ne m'intéresse pas, je souhaite juste partager et échanger avec des blogopotes!! Bon courage
et à bientôt!! (dslée pour le pavé!!)


Ginie 19/07/2011 00:07



Mais il est très bien ton pavé ! La motivation, c'est ça le point central d'un blog ! Par contre, je ne fais pas la course aux stats (sinon j'aurais arrêté depuis longtemps !), je suis juste
contente de savoir que vous êtes quelques uns à me lire


Bises



Emilie 18/07/2011 09:53


Pendant les vacances, le rythme est toujours ralenti...pour le reste, j'essaie de m'investir dans mon blog mais pas trop, en respectant une différence virtuelle/réalité


Ginie 19/07/2011 00:05



Je dois avoir la tête en vacances je pense car j'ai plutôt la tête dans mes projets "vie réelle" !


Bises



Margaux33 18/07/2011 09:32


il y a toujours une baisse de régime après l'exaltation du début . après cela dépend aussi du moral . il faut écrire quand on en a envie, ne pas se forcer à maintenir un certain rythme .
fait comme tu en as envie .


Ginie 18/07/2011 23:11



ça doit être ça, l'envie est moins forte qu'avant mais elle est toujours là ! Je ne disparais pas, je ralentis.


Bises



Ginie Et Ses Post-It

  • : Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • : A mon âge, plein de choses nous passent par la tête ; un aperçu de ce qui passe dans celle de Ginie
  • Contact

Un post-it en passant

    Blog en pause ...

Retrouvez-moi sur Facebook (Ginie Pêle-Mêle)

ou sur Instagram (ginie_pelemele) !!

Trop De Post-It ?

Mon pêle-mêle sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez pelemeleginie sur Hellocoton

Mon pêle-mêle sur Facebook