Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 09:16

Aujourd'hui, j'ai envie de parler d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître de moi, ou plus précisément de la fratrie dont je fais partie. Cette envie part d'une conversation de 30 minutes que j'ai eue au téléphone avec mon frère hier soir (23h45, c'est pas une heure pour appeler, il y en a qui bosse ici !!!).

 

Je suis l'aînée de 3 enfants ; ma soeur est née pour mes 18 mois (faut croire qu'elle l'a fait exprès, elle aurait du naître un mois plus tard) et mon frère a failli être déclenché pour mes 3 ans mais est finalement né le lendemain. La blague dans la famille est de dire que le mur de Berlin est tombé pour fêter sa naissance avec 24h de retard et les premiers pas de ma soeur (la miss s'est décidée à 18 mois, avec la baby-sitter, je vous laisse imaginer la joie de ma mère ... ). Petit aperçu des protagonistes.

 

http://content8.flixster.com/question/62/70/06/6270062_std.jpg

Une fille en plus, deux garçons en moins, pas de roux, mais sinon ça ressemble à notre famille !!

 

 

Ma soeur, L., 22 ans et des poussières

Ma soeur a grandi dans son monde. La place du milieu, certains en font un cliché en disant que ce n'est pas si répandu que ça, que c'est une création des psy et blablabla. Je racontais hier à une amie que ma famille était le cliché d'une fratrie de 3 : l'aîné enfant modèle, le cadet mal dans sa peau, le benjamin petit chouchou. J'ai mon caractère (loin d'être parfait), mon frère a le sien et l'a affirmé très tôt et, au milieu ma soeur a eu du mal à se faire sa propre place. A partir de 7 ans, elle a choisi l'option "garçon manqué", option tee-shirts et pantalons larges et cheveux courts ; ça lui a valu un certain nombre de "jeune homme" de la part des gens qui la voyaient pour la première fois. Après quelques petits incidents que je n'aborderais pas ici, elle semble aujourd'hui avoir compris qu'elle avait une place toute entière qui lui était réservée et, commence (et j'insiste sur le verbe "commencer") à s'accepter et à accepter que les autres fassent leur vie indépendamment de ses volontés. Elle a longtemps rejeté mon Homme mais, depuis quelques mois, l'accepte tel qu'il est et le découvre autrement qu'à travers certaines critiques qu'elle a pu entendre ; cette évolution nous a d'ailleurs permis de nous rapprocher et contribue à la création d'une complicité que nous ne connaissions pas et que je savoure chaque jour !

 

Mon frère, S., 21 ans

Quand on s'amuse à dire que mon frère est mon cadeau pour mes 3 ans, je souris mais au fond de moi, je me dis "pourquoi pas". Lui et moi sommes assez proches ; j'ai toujours eu beaucoup d'affection pour lui malgré son caractère de cochon (assumé à 100% d'ailleurs). Réservé dans un premier temps, il a ensuite été le premier à nous soutenir quand mon Homme était rejeté par notre famille. C'est lui qui sait me dire ce qu'il faut pour que je me bouge, qui trouve les mots justes pour tempérer les propos parfois durs de notre père. Quand je parle avec lui, je prends conscience du fait que ce ce n'est plus un petit garçon que j'ai en face de moi mais un homme un vrai avec une maturité désarmante, une facilité d'expression déconcertante ; nous ne nous appelons pas souvent, nous ne nous voyons pas beaucoup (il passe beaucoup de temps à Paris) mais les moments que nous passons ensemble sont un délice.

 

Voilà, aujourd'hui, c'était journée "j'ai-envie-de-parler-de-ma-trogne-épicétou". C'est sorti, ça fait du bien. J'avoue aussi que ce sont deux articles que j'ai lus ce matin qui m'ont donné envie d'écrire tout ça. Certes, ces articles ne parlent pas des fratries à proprement parler mais ils parlent de la famille. Ces articles, vous les trouverez chez Sonia et Nanette et, j'avoue, j'ai eu des frissons. Les filles, j'espère que vous ne m'en voulez pas ...

 

 

Bonne journée !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Magoo 07/02/2011 18:51


Moi qui suis fille unique, une triplette comme la tienne me fait presque envie! Mais on ne refait pas le monde en imaginant que... Alors voilà! Je profite de la fratrie (bien que plus jeune que
nous) de mon mari!!!
Bisous!


Ginie 07/02/2011 21:22



Mon Homme est aussi fils unique ; il y a des choses qu'il avait du mal à comprendre, notamment dans ma relation avec ma soeur, mais il a appris à comprendre et, aujourd'hui, il fait comme toi, il
savoure d'avoir une belle-soeur avec qui il peut rigoler et un beau-frère avec qui il peut parler pendant des heures ... comme des frères.


Bises



Ginie Et Ses Post-It

  • : Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • : A mon âge, plein de choses nous passent par la tête ; un aperçu de ce qui passe dans celle de Ginie
  • Contact

Un post-it en passant

    Blog en pause ...

Retrouvez-moi sur Facebook (Ginie Pêle-Mêle)

ou sur Instagram (ginie_pelemele) !!

Trop De Post-It ?

Mon pêle-mêle sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez pelemeleginie sur Hellocoton

Mon pêle-mêle sur Facebook