Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 07:17

Je ne sais pas parler ...

 

Je sais aligner des mots, faire des phrases, construire un argumentaire (contrairement à ce que mes profs pouvaient penser, ils ne comprenaient rien c'est tout !).

 

Mais je ne sais pas me lancer, dire ce que je pense, me décharger de ce qui me pèse.

 

J'ai presque toujours été maladroite quand j'avais quelque chose à dire ; dernière preuve en date : l'annonce de mon déménagement à mes parents : pas l'endroit, pas le moment, bref, pour finir belle cata et j'ai fini en larmes (trop de pression tue la pression !).

 

Je suis une maladroite du langage ; quand je veux faire une remarque à quelqu'un (gentille la remarque, faut pas croire !), le ton que j'emploie ne correspond pas forcément à celui que je veux faire passer et mes paroles sont parfois prises comme une agression ...

 

Alors, je préfère me taire, ne rien dire. La parole est d'argent mais le silence est d'or ; vu que j'aime bien l'or blanc, j'opte pour le monde du silence. Je me souviens qu'en 6°, j'avais choisi comme activité du jeudi midi "chorale" (tout ce que j'en retiens c'est que je chante "Les anges dans nos campagnes" sans perdre mon souffle à chaque messe de Noël !!) ; un jour, notre prof nous a demandé ce que nous aimerions pendant toute une journée si nous avions le choix. Quand est arrivé mon tour, j'ai répondu "ne rien dire" ; je crois que ma solitude de l'époque expliquait beaucoup de choses mais, sur le coup, ça n'a pas été bien compris et ma prof avait pris un air choqué, elle qui avait toujours quelque chose à dire.

 

J'ai eu une période où je parlais beaucoup, voire trop. Quand j'ai connu mon Homme, il avait certaines ambitions professionnelles mais ce n'était que des idées, pas des projets sur le point d'aboutir ; pleine de confiance, j'en parlais à mes parents pour qu'il sahe où il en était. Je suis tombée de très haut le jour où j'ai su qu'il passait pour un vélléitaire, qui change d'avis comme de chemise. J'ai tellement été blessée que je me suis renfermée comme une huître et que j'ai décidé de ne plus dire que ce qui pouvait être important.

Mon père me l'a reproché, lui qui se tait la plupart du temps et ne me parle que pour me dire de me fier à son expérience, sans se dire que ça serait peut-être une bonne idée que je me construise la mienne (où est l'intérêt  de vivre sa vie sinon ?).

 

Aujourd'hui, je livre les infos au compte-goutte ; je réfléchis oui, ça m'arrive longuement avant de dire ce que j'ai envie de dire et, quand j'ai un doute, j'en parle à mon Homme qui, avec son recul, a appris à cerner mon père et l'interprétation qu'il pourrait donner à mes propos.

 

Parlons peu, parlons bien serait en quelque sorte mon nouveau credo ...

 

Je vous rassure, je suis championne du monde des piplettes avec mes copines ! Sans doute une compensation de ma période "solitaire" où la seule à qui je pouvais me confier ... c'était Pam !

 

 

Et vous, piplette, muette ou calculette ?

(oui, c'est pour la rime, je voulais dire calculatrice-de-ce-qui-sort-de-votre-bouche) ?

 

 

Bonne journée !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Magoo 31/03/2011 08:28


Moi c'est tantôt pipelette, tantôt muette... Tout dépend du "public"!!!
Bisous!


Ginie 31/03/2011 08:50



J'ai eu une période avant de connaître mon Homme où je parlais sans m'interroger sur les conséquences, d'une part, de ce que je disais et, d'autre part, de la personne à qui je m'adressais. ça
m'a joué des tours et ça m'a aussi permis de faire le tri dans mes "connaissances". Tourner sa langue 7 fois dans sa bouche, finalement, ça a du bon !!


Bisous



eureka 30/03/2011 11:33


j'apprend avec mes erreurs, avant je me livrais trop, maintenant je ne parle jamais de rien de profond avec mes amis, je reste supperficielle pour ne pas regretter ou me prendre des choses dans la
tronche, c'est pour cela que mon blog existe pour que je puisse en parler


Ginie 30/03/2011 11:57



La seule qui sache réellement dans quel état d'esprit je suis c'est ma meilleure amie ; ce que les autres savent, c'est des miettes. Mon blog me permet aussi de parler plus simplement, plus
librement. Au fait, c'est cet article que j'avais d'abord supprimé et puis, ton article d'hier m'a motivé ... et woilà le travail !!


Bises



Ginie Et Ses Post-It

  • : Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • : A mon âge, plein de choses nous passent par la tête ; un aperçu de ce qui passe dans celle de Ginie
  • Contact

Un post-it en passant

    Blog en pause ...

Retrouvez-moi sur Facebook (Ginie Pêle-Mêle)

ou sur Instagram (ginie_pelemele) !!

Trop De Post-It ?

Mon pêle-mêle sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez pelemeleginie sur Hellocoton

Mon pêle-mêle sur Facebook