Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 06:30

J'ai mis du temps à mettre des mots sur mon accouchement ...

J'ai mis du temps à comprendre l'ampleur du chamboulement que l'arrivée de ma fille avait provoquée ...

Une mini-tornade en forme de Z

Pourtant, je n'ai pas mis beaucoup de temps à la mettre au monde cette petite princesse ...

 

J'avais une date en tête, je lui avais dit que j'étais prête, qu'on était tous prêts à l'accueillir ... Et ma Mini s'est montrée très obéissante !!

 

 

Notre dernier selfie à 2 ...

Notre dernier selfie à 2 ...

Une nuit blanche de contractions ... Un départ à la maternité en douceur (mon sac était dans le coffre depuis 2 jours) ... La joie de mon frère au téléphone ... Le CD offert à mon Homme pour son anniversaire qui tourne en boucle dans la voiture et dans ma tête ... "We keep this love in a photograph ... We make this memories for ourselves ..."

 

"Vous contractez toutes les 5 mn depuis combien de temps déjà ?

- Euh ... 3h ... (regard surpris de la sage-femme)(il est 5h45)

- Et bien ... vous êtes à 2 large ! Habillez-vous, on passe en salle d'accouchement !"

 

Comme un signe, la salle où aura lieu la plus belle des rencontres a un mur orange ... la couleur préférée de mon Homme !

Vachement plus mignon que le berceau en plastique qui l'attendait !

Vachement plus mignon que le berceau en plastique qui l'attendait !

Je commence par refuser la péridurale, je suis une warrior, je vais gérer, j'expire profondément, je prends possession de la pièce, je me projette, je répète les exercices d'haptonomie, je suis une champi... Aaaaaaaaah !!!!!!!

 

La warrior-de-mes-deux a fini par craquer au bout de 15 mn ! Quelle délivrance ! J'ai toujours été honnête, je suis une petite nature, je suis admirative des mamans qui gèrent de A à Z sans assistance. Quand on m'a posé la question de la péri, j'ai dit oui sans hésiter. Et quand le produit a commencé à faire effet, me faisant ressentir les contractions sans douleur, je n'ai pas regretté une seconde.

 

Jusqu'au bout, on a laissé la puce descendre d'elle-même, j'ai même pu l'accompagner comme me l'avait montré ma sage-femme en hapto en la guidant avec mes mains, en respirant de mon mieux ... Tout en flippant de toutes les fibres de mon corps face à cette aventure qui commençait pour moi, pour nous ...

La charlotte sur la tête, c'est cadeau ^^

La charlotte sur la tête, c'est cadeau ^^

1 ... 2 ... 3 contractions ...

 

1 ... 2 ... 3 poussées à chaque fois ...

 

7 minutes ...

 

7 petites minutes d'effort, de dents serrés, de respiration contrôlée, de "allez, vas-y ma puce, elle arrive !", de "j'en peux plus, j'en peux plus !" (la cruche qui dit ça à la dernière poussée)

 

Et soudain, le vide qui se fait en moi et l'espace autour de moi qui se remplit au même moment de ce petit corps encore tout chaud de moi, du magnifique cri poussé dès sa tête posée contre moi !

Avouez, elle était facile celle-là !!

Avouez, elle était facile celle-là !!

MiniZ et moi avons vécu un premier mois fusionnel, à base de dodos dans mes bras la journée, de longues tétées, d'angoisses dès qu'elle se mettait à pleurer ...

 

Mais, tout aussi nécessaire soit-elle, cette fusion m'a coupé de tout, créant une bulle autour de ma fille et moi, me faisant occulter tout le reste et empêchant quiconque d'y entrer, même mon Homme qui pourtant voulait m'aider, passer du temps avec sa fille.

 

Alors, quand MiniZ a eu un mois et demi, il a tapé du poing sur la table : "Tu te rends compte qu'à part notre fille, rien ne va ??!!!"

 

Cette phrase a ouvert les vannes et à partir de ce moment-là, j'ai beaucoup pleuré, je me suis posée des questions, j'ai cherché des réponses, j'ai fui d'autres questions en me réfugiant dans le regard de ma fille ...

 

J'ai eu la chance d'avoir un entourage au top. Mes proches se sont montrés très présents et compréhensifs, ma fille a été un amour (elle l'est toujours, je vous rassure), évitant tous les désagréments qu'un nouveau-né peut rencontrer, faisant ses nuits, comme par hasard, au moment où j'ai ouvert les yeux, souriant de plus en plus ...

Une mini-tornade en forme de Z

Ma petite merveille a été un anti-dépresseur.

 

Samedi, MiniZ aura 5 mois. C'est véritablement un ange, qui dort très bien ... mange bien (notre dernière tétée s'est achevée en douceur, MiniZ s'étant endormie au sein, comme elle aimait le faire au début, comme pour boucler la boucle) ... gigote comme un petit asticot ... essaie de plus en plus de se retourner ... rit aux éclats avec son papa ... adore qu'on vienne la chercher dans son lit le matin ... qu'on lui tripote les pieds ... est amoureuse de son petit nounours rouge et de son lapin rose ...

 

MiniZ réalise ses premières fois les unes après les autres à son rythme. Je n'ai jamais vraiment cherché à comprendre comment fonctionnait la motricité libre, quelle ligne de conduite j'allais suivre pour élever ma fille ... et puis, je me suis dit qu'y aller à l'instinct était la meilleure des options. Du coup, je la regarde évoluer, prendre conscience de son corps, manger ses mains, attraper ses pieds, lancer sa tête en arrière pour se retourner, tirer la langue, rire aux éclats quand on lui mange le ventre ... 

 

Pour être originale, elle a rajouté à la liste des premières fois son premier accident de voiture !! Juste de la tôle froissée, mais une énorme frayeur pour nous et surtout un message important : NE PRENEZ PAS LE VOLANT QUAND VOUS AVEZ BU !!!!!!!

 

J'ai mis beaucoup de temps à écrire cet article ... Peut-être trouverai-je plus de temps pour en écrire d'autres afin de vous parler des progrès de notre merveille (ou pas) ... des travaux impressionnants de notre maison qui prendront encore 2 mois (ou pas) ... de la possibilité qui s'offre à moi de quitter mon boulot rapidement (ou pas) (quoique là, c'est bien possible que je vous en parle vu le soulagement que ça va être si ça se fait !) ... Bref, je prendrai peut-être le temps de dépoussiérer ce blog ou je continuerai à raconter ma vie sur FB et Instagram comme je le fais depuis des mois et je redeviendrai la simple lectrice que j'étais il y a 5 ans avant de démarrer ce pêle-mêle ...

 

Mon aventure de maman a commencé, je nous la souhaite la plus belle possible !

Repost 0
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 06:30

Un soir de décembre, mon Homme m'a regardé amoureusement et m'a suggéré : "et si tu L'arrêtais ?" ...

 

Coïncidence ou pas, je pouvais L'arrêter pour le réveillon ... Une nouvelle année pour une nouvelle vie ...

 

Rêver ... puis réaliser

Si au début, tout s'est passé dans la tête (oh mon Dieu, pourquoi il n'y a rien ... pourquoi depuis 24h ça tire et il n'y a toujours RIEN ... ah tiens ... oh oh ... ah bah voilà ! Next !!), un soir de mars (vous remarquerez que ça se passe toujours le soir ^^), je me suis demandée si ma tête était la seule coupable ...

Le stress du mois qui venait de s'écouler ... Et puis, la montagne, mon Homme, moi ... et mon caractère pourri ... tellement pourri que ce fameux soir de mars, mon Homme me dit "vérifie parce que là t'es trop ch*ante pour que ça ne soit pas lié !!"

Rêver ... puis réaliser

Ne pas le croire ... Retarder l'échéance ...Se dire que ça va peut-être gâcher la fin des vacances ... et puis se dire que le lendemain, c'est le 1er avril, que si c'est pas bon, ça sera peut-être une blague ... parce que si c'est bon ça n'en sera forcément pas une !) ...

 

Et attendre ... attendre ... bon ok, au bout d'une minute, j'avais les yeux rivés sur ces quelques millimètres qui allaient changer ma vie ... ces quelques millimètres qui au fil des secondes se coloraient de plus en plus nettement ...

 

Les larmes ... les miennes surtout uniquement ...

 

Les vacances qui se continuent sur un petit nuage ; savourer ces moments à 2 en souriant bêtement ...

 

Rêver ... puis réaliser

Le retour ...

 

Le petit tube rouge pour vérifier ... L'attente ... encore ...

 

Le message de mon Homme : "je ne sais pas trop comment on doit lire ça mais je crois que c'est bon ..."

Rêver ... puis réaliser

La jouer niannian avec mes parents et mon frère avec des cartes postales écrites "comme si c'était lui" ... réveiller ma sœur à minuit ...

Sourire bêtement ... et encore sourire ... Le rêve est devenu réalité ...

Rêver ... puis réaliser

Quand on dit que nos proches partis trop tôt veillent sur nous, j'y crois. Parce que ce tout petit bout qui s'est installé derrière mon nombril a décidé de le faire le jour de l'anniversaire de mon grand-père paternel qui me manque chaque jour ... et qu'il fera de nous des parents le jour de l'anniversaire de la mort du grand-père maternel de mon Homme. Je vous épargne les autres dates clés, elles donnent le tournis !!

 

Toujours est-il qu'après une année aussi inoubliable que 2014, 2015 se devait d'être à la hauteur ... Et nous n'avons pas été déçus !! Cet enfant était notre rêve, peut-être même avant celui de se marier ...

 

Il deviendra une réalité en décembre, notre réalité, celle d'une famille comme nous l'avions rêvé

Rêver ... puis réaliser

Edit du 27/05 : j'avais écrit cet article jeudi dernier. Depuis nous avons eu l'échographie des 12 semaines ... Je ne pensais pas qu'on pouvait éprouver autant de joie à voir 5 cm gesticuler comme ça ! Même mon Homme n'arrêtait pas de sourire ! Bref, que du bonheur !!

Repost 0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 06:30

Sourire d'être là, sourire de partager ces instants de bonheur ...

 

Sourire face à cette semaine de vacances qui en valait 3 ...

 

Instagram-2013 20130809 080001   

Sourire face à la joie non dissimulée de mes parents de nous voir débarquer à l'aube sur mon île adorée alors qu'on était censés être à 2.100 mètres d'altitude ...

 

Sourire de voir ce ciel si bleu qui ne nous a pas lâché pendant 8 jours

 

Instagram-2013 20130810 124517

 

Sourire d'être en famille

 

Sourire et encore sourire ...

 

Ce sourire que tant de personnes compare à celui de ma mère, ne me quitte plus depuis bientôt 10 jours.

 

Ce sourire que j'ai dissimulé du mieux que je pouvais avant que tout ne soit révélé.

 

Ce sourire quand mon père, me prenant à part à peine quelques heures après notre arrivée, m'a demandé : "tu veux faire ta vie avec lui ?"

 

Instagram-2013 20130817 090619

 

Ce sourire quand j'ai compris que mon Homme lui avait fait sa demande

 

Ce sourire ... et ces larmes quand j'ai compris que mon père allait lui dire "oui", ce qu'il a fait dès le lendemain matin !

 

Ce sourire quand les messages de félicitations ont afflué les uns après les autres.

 

Ce sourire à chaque fois que je disais "mon fiancé"

 

Ce sourire en écrivant ces quelques lignes pour vous faire partager mon bonheur, ce bonheur immense et indescriptible que l'on a envie de partager un peu trop vite avec tout le monde ...

 

Mes parents ont été formidables dans cette nouvelle étape de notre vie ; ils ont été présents tout en nous permettant de préserver notre bulle de bonheur à 2 et ont su réfréner mon excitation de bride-to-be qui pense un peu trop vite.

 

Moi qui adore partager ce genre de belle nouvelle, je ne l'ai pas encore annoncé sur FB (enfin si mais seulement sur mon profil de blogueuse), je me suis contentée d'un message à mes cousins (qui encore une semaine avant, taquinaient mon Homme en lui demandant quand notre tour viendrait !) ainsi qu'un appel ou un texto à mes proches.

 

Instagram-2013 20130817 120447

 

Nous n'en sommes qu'au tout début : la liste d'invités, celle qui déterminera où nous souhaitons recevoir, est entre les mains expertes de mon Homme qui, j'en ai le sentiment, va s'impliquer autant que moi dans les préparatifs. Le lieu, on l'a en tête, la date aussi, le déroulement également (civil et religieux à une semaine d'intervalle) ... et plein d'autres détails encore pour lesquels mon père a mis le hola : "si vous vous enterrez dès maintenant dans des détails pareils c'est pas l'année prochaine que vous allez vous marrier, c'est dans 3 ans !!"

 

*Note to self : aborder vaguement le principe de la blogo mariage devant mon père ... ou pas !*

 

Mon Homme s'amuse déjà à m'appeler "ma petite femme" ...

 

Ma mère s'amuse à me dire, que je vais devenir "une dame" ...

 

Mon père fait semblant de râler en disant que je resterai toujours sa "ti fille" ...

 

Moi, je sais que ce jour qui me paraît encore si lointain sera à notre image, parfait donc, je nous fais entièrement confiance pour que nous arrivions à en profiter à presque 100 % ...

 

Et que nous n'arrêtions plus de sourire !

 

 

PS : petite précision si vous avez bien lu : mon Homme a bien l'intention de me faire sa demande mais il n'a pas encore ma bague et préfère attendre de l'avoir pour la faire (il va la faire dessiner spécialement pour moi, esprit imaginatif qu'il est). En attendant, on m'a acheté une petite bague fantaisie "pour faire comme si" !

Repost 0
Published by Ginie - dans Ginie et Lui
commenter cet article
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 06:30

Mon Homme et moi allons fêter les 7 ans de notre rencontre et de notre couple en octobre.

 

7 ans ... L'âge de raison ...

 

Il paraît que dans un mariage, c'est un cap important ! Nous ne sommes pas encore mariés et pourtant, ce septième anniversaire représente quelque chose pour moi.

 

En 7 ans, il s'en est passé des choses. Nous en avons vécu des évènements, des bons, des mauvais, des tristes, des joyeux, ...

 

J'ai découvert la solitude d'un enfant unique

 

Il a découvert la solidarité d'une fratrie

 

J'ai découvert la solidarité entre cousins

 

Il a découvert la solitude d'une aînée

 

J'ai découvert une famille trop unie

 

Il a découvert une famille qui se laisse respirer

 

J'ai été accueillie presque à bras ouverts

 

Il a été rejeté comme le dernier des intouchables

 

...

 

Il a dit adieu à son tìo adoré

 

J'ai pleuré mon Bon-Papa

 

Il est devenu parrain

 

Je suis devenue gâteuse

 

Il est devenu propriétaire

 

J'ai déménagé

 

Il a cru avoir le coeur brisé

 

J'ai cru avoir perdu sa confiance

 

Il a su m'écouter et sécher mes larmes

 

J'ai su que mon avenir s'écrirait avec lui

 

Il a été reçu comme un futur gendre

 

J'ai pris ma place de belle-fille

 

Il m'a dit qu'il m'aimait

 

Je lui ai dit que je répondrai "oui"

 

 

C'est mon Homme, mon Coeur, mon Bébé ...

 

Je suis sa Ginie, sa Puce, son Babé ...

 

Montrottier 2011 lui

 

7 ans, quand on s'aime, ce n'est rien finalement !

Repost 0
Published by Ginie - dans Ginie et Lui
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 07:30

Je ne compte plus les câlins ...

 

Je ne compte plus les repas en tête à tête ...

 

Je ne compte plus les disputes ...

 

Photo0326

Je ne compte plus les apéros dans le jardin ...

 

Par contre, j'ai bien compté :

 

ça fait 1 an que mes affaires ont définitivement quitté l'appartement familial ...

 

ça fait 1 an que je suis passée de 5 à 2 ...

 

ça fait 1 an que je me sens en accord avec moi-même ...

 

Les choses ont changé, sans vraiment changer : l'amour est toujours là, la complicité aussi, mon sens de l'organisation s'est progressivement développé, mes parents accueillent désormais mon Homme à bras ouverts ... Quand j'ai fait remarquer cette date-anniversaire à mon Homme, il m'a répondu que pour lui, ça faisait 2 ans que je vivais là. Il n'a pas complètement tort vu que l'année précédente, je passais 6 jours sur 7 dans ce qui allait devenir ma maison ; sans être installée, mon nom apparaissait déjà sur la sonnette depuis quelques semaines !

 

Dieu sait combien de fois nos disputes nous ont conduit à un "continue comme ça et demain tu dors chez tes parents !" ou à des "tu me soules tellement que je me demande si je vais dormir là ce soir !".

Le problème c'est que chez mes parents, ma soeur a récupéré ma chambre !! Et que son ancienne chambre est devenue une pièce à tout mettre !!

 

Je crois que je vais rester encore quelques années ...

Repost 0
Published by Ginie - dans Ginie et Lui
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 10:30

Je vous avais laissé en plan avec notre futur-dressing détapissé.

 

Et puis, l'appareil photo est tombé dans les mains de mon Homme et je ne l'ai pas retrouvé ... l'APN pas mon Homme !! Quoique ...

Je n'ai donc pas photographié :  

- le rattrapage des murs au plâtre,  

- le ponçage des murs et du lambris,  

- la dépose de la toile de verre.

 

Mon Homme a ensuite rassemblé ses rouleaux, son pistolet à peinture, ses pots de peinture et s'est mis au boulot. Quoi ? Vous pensiez que j'allais continuer à la jouer D&CO après avoir détapissé ??!! Disons que le seul rouleau avec lequel je me débrouille c'est le rouleau à tapisserie patisserie ... et encore, c'est le dernier accessoire dont je me serve dans la cuisine quand j'y mets les pieds !

C'est mon Homme qui a repris le costume ou plutôt la salopette de Valérie ou de Franck c'est vous qui voyez.

 

Avant-apres_placard.jpg

Non, ce n'est pas tout à moi !!

 

Avant-apres_mur_gauche.jpg

 Bis repetita !

 

Je vous épargne le dernier avant-après ; car oui, dans une pièce de 7m², on peut encore faire tenir un meuble ... et une table à repasser ... et deux sacs de golf ... et ... c'est tout en fait !

Autant vous dire que, pour le sol, le passage du lino bleu pourri au plancher vitrifié n'a pas été de tout repos pour mon Homme.

 

Mais, le résultat est que nous avons pu vider la chambre ... ou presque car pour le moment, elle ressemble encore à un chantier et là, non vraiment, je ne vous mettrai pas de photos !! L'objectif était de me faire un coin bureau, que je vous montrerai peut-être le jour où j'aurai trouvé le temps de le ranger ... entre deux piles de repassage !

 

Et vous, bricoleur/se ou pas ?

Repost 0
Published by Ginie - dans Ginie et Lui
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 14:30

Jeudi matin, dès l'aube, je me suis levée (du pied droit, avec le gauche, je me lève dans le lit !), j'ai attrapé tout ce qui me tombait sous la main ...

DSC03336.JPG
Beaucoup de choses me tombent sous la main quand je me lève le jeudi matin
Ensuite, j'ai attrapé un seau, une éponge, une raclette, un escabeau ... et je me suis réellement mise au boulot ! J'ai travaillé toute la journée, je me suis étonnée ... ou plutôt, comme dirait ma soeur, j'ai étonné mon Homme !
J'ai commencé avec ça :
DSC03313
DSC03310
DSC03312
Et j'ai fini avec ça :
DSC03316
DSC03339
DSC03324.JPG
Dans notre maison, nous avons une pièce qui est passée par toutes les utilisations possibles : chambre, buanderie, "bureau", future-chambre-de-n°1, et, pour finir, débarras (à ce jour, sa plus longue utilisation !). Mais, cette pièce présentait un atout que nous avions négligé jusqu'à présent. Sa rénovation était prévue ... Finalement, nous avons décidé d'en faire un dressing. Ce sera certainement un dressing 100% en provenance des Suédois mais, cette réorganisation va nous permettre de gagner de la place dans notre chambre ...
Ca tombe bien, nous avons prévu d'aménager un coin "salle de douche" (douche italienne et lavabo, en toute simplicité) mais également d'installer le bureau sur lequel je vais tenter de réussir mon année.
La première phase étant terminée, les hommes (le mien et un voisin) sont passés à la phase "rattrapage" des murs (à ce stade-là, ce n'est plus du rebouchage, c'est du sauvetage !). Cette phase est d'ailleurs en cours à l'heure qu'il est !
La suite au prochain épisode !
Bon dimanche !
Repost 0
Published by Ginie - dans Ginie et Lui
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 13:18

Ou des bienfaits de la nulliparité ... (ça se dit comme ça ?)

Ah bon, c'est pas comme ça qu'on fait les enfants ?!!

Depuis que je connais mon Homme, nous avons eu la chance de partir en vacances quand nous voulions, ou presque : jullet, août ou septembre ... ou pas. Biarritz en août, Tunisie en septembre, Argelès en juillet ... L'année dernière, nous ne sommes pas partis pour cause de travaux. Cette année, nous comptons bien partir ; budget retreint oblige, nous partirons en septembre. Oui, je suis déjà partie début août mais mon budget n'a été que très peu utilisé ... merci maman, merci papa !

C'est mon Homme qui a pris l'initiative de chercher notre future destination. Et voilà qu'il me propose plusieurs destinations en une ! Si vous n'avez pas deviné, mon Homme suggère un type de voyage que je n'avais jamais fait : une croisière ! Au départ de Marseille, on nous propose des escales en Italie, en Corse, en Espagne et éventuellement en Tunisie, le tout sur 8 jours.


On dirait qu'on jouerait à "La Croisière s'amuse" !!

 

Nous n'avons pas encore réservé mais mon Homme est carrément emballé par cette idée de voyage. Moi qui n'aime pas trop l'avion suis ravie de découvrir les différentes escales proposées de cette manière ! Et puis, autant profiter de ce genre de voyage maintenant, qui sait quand nous pourrons le refaire ...

 

En espérant que je n'aurai pas le mal de mer ...

N'importe quoi, j'admire l'écume !

 

Et vous, c'est quoi votre meilleur voyage ?

Repost 0
Published by Ginie - dans Ginie et Lui
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 07:02

Quand j'ai rencontré mon Homme il y a bientôt cinq ans et demi, j'ai également rencontré sa famille, fait connaissance avec MBM, le Normand, mais aussi avec le Cousin et sa femme-toute-fraiche (j'ai rencontré mon Homme en octobre, le mariage avait eu lieu en juin). le Cousin et mon Homme n'ont pas forcément grandi ensemble mais ils ont toujours eu une proximité, voire une complicité, que mon Homme (fils unique je vous le rappelle) n'a pas avec ses autres cousins, qu'ils soient plus jeunes ou plus vieux (mon Homme et moi sommes tous les 2 dans un "creux" au niveau des naissances dans nos familles). Jusqu'à la naissance de Fripouille, on se voyait peu, une fois par mois, tout au plus.

 

En 2007, quand Fripouille est arrivé, la complicité de ces deux costauds a soudain pris tout son sens ; mon Homme n'était pas le parrain de ce petit bout de chou (pas si petit que ça : 53 cm à la naissance ...) mais il l'adorait et prenait soin de lui comme si de rien n'était. Le jour où Fripouille a prononcé pour la première fois le surnom de mon Homme (le prénom ça a mis un peu plus de temps), le jour où il lui a dit "je t'aime", le jour où il l'a réclamé pour la première fois, j'ai cru qu'il ne redescendrait jamais de son nuage.

 

Fripouille, je l'adore, je l'aime ; c'est ce petit ange blond aux yeux bleus qui le premier m'a appelé Ginie. C'est lui qui a crée une complicité entre le Cousin et moi.

 

Remise dans le contexte (ATTENTION shocking inside !)

Eté 2009, Fripouille a 2 ans ; nous sommes en vacances tous les 5 et Fripouille ne me lache pas, alors que je suis censée réviser mes rattrapages (pas bien Ginie, je sais !) ... Il ne jure que par moi, n'a que "Ginie" a la bouche. Son père en joue et lui pose plein de questions, genre "qui va faire la vaisselle ? ... qui va pas à la plage ? ..." ; la réponse ne change pas. Le Cousine lui demande alors : "et papa, il fait la nique à qui ?" ... La réponse ne s'est pas fait attendre : "Ginie". Depuis, chaque fois qu'on se voit, c'est à dire un week-end sur 2 voire tous les week-ends, on s'amuse à dire que je "réserve" mon samedi ! Quand mon Homme soupire, on rigole en disant "c'est pas nous, c'est Fripouille !".

 

Alors, aujourd'hui, Virginie B, ce n'est pas un mais deux hommes dans mon blog, deux hommes qui ont une place indéniable dans ma vie, dans nos vies, dont un a montré l'étendue de la confiance qu'il en avait en mon Homme en lui demandant d'être le parrain de Pépette l'été dernier et l'autre en me présentant la totalité de ses Gormiti alors que même sa grand-mère n'y a pas droit.

 

 

Tignes (41)

Fripouille et le Cousin, janvier 2010

 

Bonne journée !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Ginie - dans Ginie et Lui
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 07:30

Je ne vais pas parler de parfum ...

 

TheOneForMen230x300.jpg

 

 Je ne vais pas parler de cinéma

 The_One.jpg

 

 

 J'ai envie de parler de celui qui, depuis 5 ans, 5 mois et des poussières partage ma vie (z'avez qu'à regarder tout en bas de la page, c'est écrit !!), me supporte quand je suis chiante, me soutient quand je doute, me rassure quand je stresse, m'écoute quand j'en ai besoin (ou presque ...). Bref, pour mon premier homme du vendredi pour Virginie B, j'ai choisi ... mon Homme !

 

DSC02662 - Copie La fenêtre est pourrie, la photo aussi ... mais pas le modèle !

 

Lui qui est arrivé dans ma vie au moment où je m'y attendais le moins, lui qui m'épaule dans mes choix, lui qui a aussi besoin d'être rassuré dans les siens, lui qui fera le plus merveilleux des pères et qui est déjà le plus merveilleux des amoureux (nan, j'ai toujours rien à annoncer !!) ... quand il ne fait pas sa tête de cochon (blague à part : MBM, je ne vous remercie pas de lui avoir refilé un carafon pareil !!!), lui qui oublie toujours que je préfère les croissants aux pains au chocolat (oui, je suis une espèce en voie de disparition !) mais qui se rattrape en m'offrant les fleurs que je préfère (des roses panachées ou rouges), lui qui me met en retard tous les matins pour un dernier câlin, lui dont la joue est un nid à bisous, ...

 

Une participation simple mais voilà, le premier homme auquel j'ai voulu consacrer le premier article de cette catégorie s'est imposé de lui-même ; j'essaierai d'être un peu plus originale la semaine prochaine ...

 

 

Bonne journée !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Ginie - dans Ginie et Lui
commenter cet article

Ginie Et Ses Post-It

  • : Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • : A mon âge, plein de choses nous passent par la tête ; un aperçu de ce qui passe dans celle de Ginie
  • Contact

Un post-it en passant

    Blog en pause ...

Retrouvez-moi sur Facebook (Ginie Pêle-Mêle)

ou sur Instagram (ginie_pelemele) !!

Trop De Post-It ?

Mon pêle-mêle sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez pelemeleginie sur Hellocoton

Mon pêle-mêle sur Facebook