Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 08:00

Pendant un mois, j'ai repris le chemin des écoliers.

 

Pendant un mois, sac sur l'épaule, porte-bébé dans une main, lunchbox dans l'autre (oui, je déménage quand je vais au boulot)(et je ne vous parle pas des jours de pluie !!), je me suis de nouveau engouffrée dans le métro envahi de tous ces travailleurs, étudiants, touristes et autres voyageurs pressés de ne pas rater leur correspondance avec leur f*cking valise qui t'écrase les pieds ...

 

A la croisée des chemins

Curieusement, cette promiscuité m'avait manqué.

 

Est-ce parce que j'ai passé pratiquement un an sans la côtoyer ? ...

 

... Que le contact humain m'avait un peu manqué (même si je pourrais passer ma journée à n'avoir pour seul contact que ma fille !)

 

... Que finalement c'est aussi ce que j'aime dans ma ville : ce mélange de genres, de couleurs, de styles, de destinations, de pensées du matin, de convictions ... ces échanges de regards et de sourires, qu'ils soient pleins ou vides de sens, encore ensommeillés ou pas encore endormis ? ...

 

Chacun suit son trajet, sans vraiment se soucier de celui de l'autre ... A moins que cet autre ne demande comment aller à tel arrêt, à tel endroit (c'est où la gare ? euh ... laquelle ??).

 

 

A la croisée des chemins

Depuis que j'ai 11 ans, je prends les transports en commun.

 

D'abord les lignes scolaires à l'époque où à cet âge-là, on ne pouvait communiquer en dehors de chez soi qu'avec une carte et une cabine téléphonique ... ce qui a valu à ma mère la plus grande des frayeurs dès mon premier mercredi au collège (une incompréhension sur le fait que je n'avais pas besoin de prendre le bus scolaire alors que je pensais que si et vous obtenez une mère et sa fille en pleine panique à quelques kilomètres l'une de l'autre)(je vous rassure, ça s'est résolu assez rapidement pour l'époque)(2h)(tout de même)(allez gérer ça sans portable, on en reparle !!) ...

 

Puis les lignes classiques, d'abord avec un abonnement bridé où je n'avais droit qu'à certaines lignes, puis avec un abonnement "de grand", me permettant d'aller partout sur le réseau.

 

Les transports en commun sont devenus partie intégrante de ma vie.

 

A l'inverse, mon Homme déteste prendre le bus !! Mais vraiment ! C'est épidermique chez lui ! Ca ne va pas assez vite, il y a trop de monde, ça s'arrête tout le temps, le type derrière pue, la nana devant est en train de se faire les ongles, le gamin tape dans le siège, le papy vient de lui marcher sur les pieds ... De toute façon, du moment que ce n'est pas lui qui conduit, ça le rend dingue !!

 

Au collège, au lycée, à la fac, au boulot, j'organisais ma journée par rapport aux heures de passage de mon bus. Ayant toujours habité en "proche banlieue", j'ai pris des lignes avec une fréquence raisonnable ... Rater mon bus n'a jamais été vraiment catastrophique ... Courir pour l'avoir a été une de mes spécialités pendant loooongtemps !

 

Avec ma fille, ce n'est plus possible ! L'avantage c'est qu'au moins je suis sure d'être à l'heure au boulot !

 

A la croisée des chemins

Mais cette dame qui veut à tout prix monter dans le métro avant que j'ai pu en descendre ... ce jeune homme qui bloque la porte et empêche quiconque de monter ou descendre ... cette gamine qui pose allègrement ses baskets sur le siège face à elle (un jour de pluie !!!!) ... ce type qui ne veut pas bouger des places prioritaires alors qu'une future maman voudrait poser son séant de baleine ailleurs que par terre (ça ne sent pas DU TOUT le vécu !!) ... ces deux ados qui occupent ces mêmes places alors qu'un couple de retraités s'appuient tant bien que mal l'un contre l'autre pour garder le peu d'équilibre qui leur reste ... Ces gens, qui sont-ils ? où vont-ils ? qu'est-ce qui leur passe par la tête pour ne pas penser une seconde que se bouger le train rendrait service à quelqu'un ?? 

 

A l'inverse, il y a ces personnes bienveillantes qui se lèvent tout de suite, ces gentlemen qui vous laissent vous asseoir quand une place se libère et que vous la convoitiez tous les 2, ces chauffeurs qui refusent de démarrer tant qu'il y aura encore un senior debout (et qu'une ribambelle de gamins squattent 60% des places assises), ou que la place prioritaire n'aura pas été libérée pour la personne qui vient de monter et qui en a bien plus besoin que d'autre (ça ne sent pas DU TOUT le vécu {bis}) ...

 

On voit de tout dans les transports en commun. Parfois effrayant (le type bourré du dernier bus qui veut à tout prix s'asseoir à côté de toi et qui te raconte à quel point c'est le plus grand lover de la région, le tout avec le ton plutôt agressif qui ne va pas vraiment avec le discours !), parfois attendrissant (cette petite fille qui dit bonjour avec un grand sourire à chaque passager qui monte), parfois drôle (le petit garçon qui veut s'asseoir mais qui ne comprend pas le principe du strapontin ^^), toujours nouveau ...

 

 

A la croisée des chemins

Je vais avoir 30 ans et je n'ai pour ainsi dire jamais eu de voiture ... Et, pour le moment, ça ne me manque pas !! Alors, vous me direz, je suis exposée aux risques de grève, aux retards injustifiés, aux pannes techniques dans le métro, aux bouchons dans le bus (bon ça c'est valable aussi en voiture) ... Mais voilà, aussi cher soit-il, je tiens à mon abonnement !!

 

Et vous, voiture, transports en commun, vélo, pieds, avion ? ...

 

NDLB : Toutes les photos de cet article proviennent du Projet Gone Underground de François Sola

Repost 0
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 06:30

L'année dernière à la même époque, il ne restait littéralement plus que ça de notre maison.

 

Quatre murs et un toit ...

 

Plus de sol, si ce n'est celui de la cave.

Quatre murs et un toit

"Au moins si des cambrioleurs sont tentés de rentrer, ils n'iront pas loin !!" disait mon Homme face au vide qui s'offrait depuis la porte d'entrée.

 

"J'anticipe !! Comme ça le jour où on fait un étage ... paf ! Il y a déjà une porte !" ça c'était plutôt ce que je disais quand je regardais, de la cave, la même porte d'entrée (chacun ses références) !!

Quatre murs et un toit

 

Avec mon bidon tout rond de l'époque, je n'ai pas beaucoup assisté aux travaux. Mon Homme prenait des photos à chaque passage sur le chantier, pour que je mesure l'avancée de l'un de nos plus gros projets communs  (plus gros que mon ventre, si si !!).

 

Fin octobre 2015, la phase "démolition" était achevée.

 

"Bon, c'est là qu'on a intérêt à ne pas s'être planté, sinon, on a plus de maison !!"

 

Voilà ! Merci mon amour de me rassurer !!

 

Pour vous donner un ordre d'idée, voici un aperçu de ce qu'il y avait à faire :

 

- couler une dalle béton sur ... 80% du rez-de-chaussée (rien que ça !)

- changer toutes les fenêtres

- créer des velux

- refaire tous les circuits eau et électricité

- créer deux balcons (un à la cuisine, un dans notre chambre)

- poser du placo dans toutes les pièces

- créer un escalier pour accéder à la cave et aux chambres

...

 

Et je n'ai pas tout listé, il y a de quoi avoir le tournis !

 

Inutile de vous dire à quel point ça a pu être long !

Quatre murs et un toit

Nous en avons tous souffert, chacun à notre façon.

 

Mon Homme a souffert de devoir gérer son boulot et le suivi des travaux. Nous avions plus ou moins confié la maîtrise d'oeuvre à un ami qui gérait en plus l'un des corps de métier présent sur le chantier. S'il a très bien géré sa spécialité (et même plus), il a clairement manqué d'organisation dans sa coordination entre les artisans et nous nous sommes plusieurs fois retrouvés avec des ouvriers ne pouvant intervenir car d'autres n'avaient pas terminé. A mi-parcours, mon Homme a repris le rôle à son compte et, même s'il a pu passer pour le client hyper pénible qui veut tout maîtriser, les choses se sont bien débloquées et (surtout) bien terminées.

 

J'ai souffert de ne pas avoir toutes mes affaires avec moi pour m'accompagner dans mes premiers pas de maman. Je n'avais emporté que le strict minimum (= de quoi traîner tranquillement en mode "congé maternité tranquillou"), pensant que nous serions rentrés au printemps. Mais, comme ça n'a pas été le cas, j'ai eu le sentiment de m'être réduite à ma seule dimension de "maman". Trouver des vêtements dignes de ce nom à la reprise du boulot (même si ça n'a duré qu'une semaine) a été épique !! Ma sage-femme était d'ailleurs convaincue que ma déprime trouvait aussi son origine dans le fait de ne pas être chez moi, de savoir que le petit nid douillet mais vieillot que nous proposions à notre fille n'était que temporaire et de s'empêcher de prendre  des repères en sachant que nous ne resterions pas ...

 

De mi-septembre 2015 à mi-juillet 2016, nous n'avons donc pas vécu chez nous ...

 

Le retour a donc logiquement été un immense bonheur.

Quatre murs et un toit

Tant de cloisons démolies et enfin une maison bien isolée et pleine de lumière, avec des pièces mieux distribuées où chacune a enfin son utilité !

 

J'ai mis du temps à réaliser que cette maison était bien celle dans laquelle nous vivions depuis 5 ans (en ce qui me concerne) et que c'était bien cette même maison qui avait vu naître ma belle-mère et tous ses frères et sœurs.

 

MiniZ a adopté cette nouvelle maison avec une facilité déconcertante. Le jour où on lui a fait découvrir sa chambre, elle a passé de longues minutes à regarder cette immense pièce baignée de lumière, comme pour se l'approprier correctement.

 

Nos proches ont tous halluciné en visitant notre nouveau chez-nous.

 

"Mais ... c'était quoi ça avant ? / Attends, là, on est à tel endroit ! / Oulala, je suis perdu !! / Mais c'est complètement dingue ! / WwwooowwW (celle-là je crois que celle qu'on a le plus entendu !!)

 

Bref, on est rentrés chez nous et comme dirait l'autre : c'est bon pour le moral !!!

Repost 0
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 06:45

Appuyer sur "Pause" ...

 

 

Voir l'avenir autrement (ça c'est juste pour rappeler la chanson)(que je ne connais même pas en entier d'ailleurs)(je ne sais même plus de qui elle est)(après recherches : ce sont les Psy4 de la Rime)(eh ouais !!) ...

 

Fermer les yeux et ne pas penser à ce qui doit être encore fait

 

S'évader et respirer le bon air qui nous entourera

 

Ouvrir les yeux et regarder autour de soi

 

 

S'imprégner de ces beaux moments qui ne devraient pas nous échapper, même quand on prépare le plus beau jour de sa vie ...

 

Car la vie n'est pas faite que d'un seul jour, il y en a tant d'autres à vivre, à aimer, à apprécier, tant de personnes qui souhaitent nous entourer et vivre de beaux instants avec nous.

 

 

J'ai eu une pris de conscience lundi soir, alors que nous étions tranquillement au restaurant avec des amis (d'ailleurs, si vous aimez le canard, n'hésitez pas à tester Le Vilain Petit Canard rue Franklin dans le 2°), quand je les ai entendu parler de nos 5 jours de vacances à venir, ensemble, du programme bâteau-farniente envisagé, des fous-rires que nous allons certainement piquer à tour de bras, des photos qui vont être prises dans tous les sens, vu que sur 6, nous sommes 3 à adorer mitrailler ...

 

Bref, je me suis comme réveillée et le lendemain, quand A. m'a envoyé un message en me disant "je n'ai le temps de voir personne", je me suis rendue compte que je m'étais comme renfermée. J'ai mangé, dormi, respiré, pensé mariage ces derniers mois, aux dépens de beaucoup de choses.

 

Ces vacances, je les vois arriver avec du soulagement, même si mon patron n'a pas du tout été cool sur le coup et a considéré que comme je prenais une semaine autour du mariage, 10 petits jours (week-ends inclus !!!) seraient largement suffisants ... Mon Homme n'a pas du tout apprécié, mes parents l'ont un peu en travers ... et moi je sens la fatigue et la nervosité me retomber sur les épaules à tel point que quand je rentre le soir, j'ai tout juste la force de dîner avant de m'effondrer.

 

Dormir, je veux doooormir !!!!

 

Ces 5 jours de vacances loin de Lyon sont donc les bienvenus. Je me suis fait la promesse de ne pas trop me concentrer sur le mariage pendant ce temps, ou du moins, de faire en sorte que ça n'empiète pas sur les bons moments, penser que tout ne s'arrête pas à la gestion du 20 septembre ... que ce qui doit encore être fait le sera finalement assez facilement ... que je vais pouvoir m'évader ...

 

 

Juste le temps d'un instant ...

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 06:30

Hein quoi ?? Vous l'aviez oublié ?? Et bien, grâce à la Reine-mère, le revoilà !!!!

 

Je ne vous refais pas le topo, vous le connaissez ! Je vais même vous épargner les 11 trucs sur moi parce qu'en ce moment, à part le boulot et le mariage, je n'ai pas grand chose d'autre en tête ...

 

 

Donc, Sixinthecity m'a il y a longtemps déjà soumis 11 questions qui m'ont bien amusé du coup, je lui fais l'honneur si si de sortir de mes articles mariage (avouez, vous êtes contentes !!) et d'y répondre :

 

1. Quelle est la pire menace que vous ayez proféré à l'encontre de votre marmaille ?

 

N'ayant pas encore de marmaille, on va remplacer par "chéri" ... La pire menace, je crois que ç'a été de le menacer de le quitter pour retourner avec un de mes ex ... Et encore, je me demande si je ne l'ai pas dit en riant du coup crédibilité zéro !

Je crois que pour mes enfants, si mon Homme ne change pas de boulot d'ici là, ça sera : "vous n'aurez pas le droit d'aller dans le bureau de papa" (où sont stockés pleeeein de bonbons trop bons qu'il n'a pas distribués à ses clients)

 

De toute façon, c'est tout pour maman !!!

 

2. Ton juron préféré

 

P*tain ... Enfin, comme dirait Patrick Bosso, chez moi, c'est presque un signe de ponctuation (et je ne viens pas du Sud !). Sinon, au volant, ça se transforme en "c*nnard / p*tasse" ...

 

jurons au volant

 

3. Ton deuxième prénom

 

Marie

 

4. La chanson inavouable que tu chantonnes sous la douche

 

Je le dis ou pas ... Bon ok : en ce moment, je me retrouve à chanter les chansons du premier album de Britney !! Pourquoi ? Pas la moindre idée ! L'autre jour, je me suis retrouvée avec "Born to make you happy" dans la tête sans prévenir, ça m'a fait bizarre sachant qu'en ce moment, je suis plutôt en mode "Sky Full of Stars" de Coldplay (Coupe du Monde oblige !!)

 

5. La honte de ton enfance qui te colle encore des sueurs froides

 

Avoir presque surpris mes parents quand il ne fallait pas, ça compte ou pas ???

 

6.La mode vestimentaire adoptée par le passé que tu regrettes

 

J'hésite entre les caleçons longs en 6° alors qu'à l'époque j'étais squelettique ou la tenue camionneuse (gros pantalon, grosses chaussures de montagne et pull à zip ...) en 5° quand j'étais mal dans ma peau (et encore un peu squelettique aussi, les kilos sont venus en fin de collège) ...

 

Timberland 6 inch

C'était pas vraiment celles-là mais l'idée est là ...

 

7. Un rituel familial peu commun ?

 

Comme on est les rois du cadeau-en-retard, on a pris pour habitude, aux anniversaires et à Noël, de faire des "bons pour ..." à reconstituer avec des lettres de Scrabble ... histoire de gagner du temps !!

 

Et sinon, on ne fait jamais un paquet cadeau avec l'emballage du magasin d'où il vient histoire d'embrouiller le destinataire ! J'explique : des balles de golf (par exemple, complètement par hasard !) vont se retrouver dans un paquet P*tit B*teau, une ceinture Skimp (marque fétiche des golfeurs en ce moment ; si vous cherchez des ceintures aux couleurs pop, allez faire un tour sur leur site !) va se retrouver dans un sac C*maieu ... Bref, on s'amuse comme des petits fous il en faut peu !! Même mon Homme a pris le pli ^^

 

8. Merguez ou chipo ?

 

Chipo !! Je suis une petite nature, j'aime pas quand c'est trop relevé !

 

9. Dora ou Chipeur ?

 

Tu sais ce que c'est le pire ? Quand ma télé s'éteint le soir, elle est souvent sur la Une ; du coup quand je la rallume le matin, c'et toujours la Une et pratiquement tous les matins, je l'allume au moment de Dora !! Aaaargh !! Donc on va dire Chipeur juste parce que la voix de cette gamine me soule !!

 

 

10. La star dont tu as été groupie

 

Arf ... Et bien, mon regret éternel d'ado est de ne pas avoir pu assister à un concert de ... Kyo !! Oui madame, j'assume !! J'ai quand même vu Evanescence en concert (c'est d'ailleurs le seul auquel j'ai assisté) à une époque où le CD tournait en boucle dans ma chambre.

 

Parce que "Dernière danse" ... parce que "Tout reste à faire" ...

 

11 ... Ah bah en fait, le 11 s'est fait la malle !!

 

Du coup, je vais vous faire une petite révélation :

 

Mariage-civil-08.03.2014-0182-1-.JPG

TAAADAAAM !!!!

 

Si vous voulez répondre à ces questions à votre tour, faites-vous plaisir !!

Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 07:30

Un bilan de plus au milieu de centaines d'autres (certainement bien plus intéressants d'ailleurs !!) mais j'avais envie de jeter un dernier coup dans le rétro avant de finir cette belle année et d'en ouvrir une nouvelle qui le sera encore plus !

 

Je ne sais pas trop comment le présenter donc, je vais y aller mois par mois originalité zéro ...

 

Janvier

 

La frite géante est dans la place ! Je répète : la frite géante est dans la place !!

 

3 janvier : premier jour chez Ronald ... Que dire à part que je me sens nulle, que j'ai l'impression d'avoir fait toutes ces études pour rien ...

 

Ou pas ...

 

Une équipe qui m'accueille telle que je suis, avec mon souhait affiché de rester le moins longtemps possible, qui m'intègre, des amitiés qui se créent ... Malgré ma déprime, j'arrive à sourire ...

 

Février

 

Bon, cet avocat qui m'avait contacté fin novembre ne m'a pas rappelé ... J'y vais au culot : j'appelle !! Vous noterez que le culot et moi, en principe, ça fait ... 15 !

 

Grand bien m'en a pris : à la fin du mois, après 2 entretiens, je reçois cette promesse d'embauche dont je rêvais tant et, dès le lendemain, j'annonce ma démission chez McGras !

 

 

Mars

 

Quelques jours de repos et hop, c'est parti pour ce nouveau boulot !

 

Pas le temps de toucher terre, tout va bien ! Un rythme qui me plaît ... Cette fatigue n'est pas de l'épuisement, juste la conséquence normale de mon travail. Je retrouve la joie de profiter de mes soirées au lieu de me taper des 18h30-23h, la joie de ne plus sentir la friture, de prendre soin de moi, de bien m'habiller ...

 

Avril - Mai : pas grand chose, si ce n'est les anniversaires familiaux, le mariage de ma cousine où mon Homme a encore été accueilli à bras ouverts !

 

 

Juin

 

Le mariage de la cousine de mon Homme me donne l'impression d'avoir plongé tête la première dans Un Beau Jour ... et comme par hasard, les photos ont atterri sur ce joli blog qui me fait rêver depuis longtemps déjà !

 

Juillet : RAS

 

Août

 

Dieu sait si ce mois veut dire beaucoup de choses pour moi, à commencer par "mon île" ...

 

Mais cette année, plus précisément, le 11 août, il est devenu l'un des plus beaux mois de l'année, avec Décembre (je vous ai déjà dit que j'adorais la période de l'Avent ?!! Bon bah voilà c'est fait !).

 

Après le mariage de mon cousin, où l'un de mes oncles, lui a lancé, sur un air de défi : "t'as la trouille de demander à mon frère ? Bah vas-y, entraîne-toi avec moi !!", où ma mère a dit à l'une des cousines de mon père : "il avait dit qu'il attendait qu'ils soient tous les 2 en CDI ...", mon Homme a décidé que, sans les prévenir, on débarquerait à Ré dans la maison louée par mes parents "parce que ça va leur faire trop plaisir" ...

 

Je me doutais de la suite mais je ne pensais pas être prise au dépourvu comme je l'ai été : au lieu d'attendre quelques jours, mon Homme a, dès le jour de notre arrivée, décidé de demander à mon père ... L'heureuse nouvelle a été annoncée dès le lendemain et les félicitations ont afflué de partout !!

 

Septembre

 

Le marathon des préparatifs a commencé ... et la galère des recherches avec ...

 

Octobre

 

Alors que je pensais être à J- pile un an, le lieu "coup de coeur" de mon Homme a failli nous glisser entre les doigts ... avant que quelques concessions nous permettent de dire que, oui, le 20 septembre, nous serons mari et femme.

 

Ma Corse préférée est devenue maman ! Bienvenue petite Muse !!

 

Octobre rose n'aura pas été si rose car ce foutu crabe a emporté la maman de deux garçons pour qui j'ai une profonde affection. 11 ans de combat pour rien ; à 17 et 11 ans, on n'a pas envie de dire "adieu" ... et j'ai le coeur brisé de les prendre dans mes bras quand on sait qu'on partageait le même prénom ... Tes anges ont leur ange, Virginie, on pense fort à toi

 

Novembre

 

Bon, en vrai, on sera mari et femme beaucoup plus tôt puisque Monsieur le Maire ne veut pas prendre de risques par rapport aux municipales !

 

Le fait marquant de ce mois est que j'ai pris un an de plus dans la tronche trouvé la robe qui me fait me sentir belle, celle que je porterai donc le 20 septembre !!

 

Décembre

 

Et paf, c'est au tour de mon Homme de prendre un an de plus !!

 

Les préparatifs du mariage avancent doucement mais surement ... ceux de Noël beaucoup mieux que les années précédentes (je m'épate, j'avoue ... surtout pour courir à la Part-Dieu le 24 décembre à 15h !!) !

 

Deux week-ends d'affilée au ski, ça ne m'était pas arrivé depuis ... jamais en fait ! 3 jours de ouf à Tignes, 2 jours sympa à La Chapelle d'Abondance, bref, mes jambes tirent encore un peu mais ça fait beaucoup de bien !

 

J'ai été moins présente sur le blog, je ne le serai certainement pas plus en 2014, le blog a été là à un moment où j'en avais envie, même besoin ; la vie hors de la blogo a "repris ses droits" et m'a fait ouvrir les yeux sur la beauté de ce qui nous entoure ... Merci Instagram de m'avoir permis de valoriser tout ça ^^

 

2013, merci d'avoir eu lieu, merci de m'avoir fait vivre tout ce bonheur ! J'ai hâte de rencontrer 2014 et le bonheur en plus que cette nouvelle année va certainement m'apporter.

 

Je vous souhaite une merveilleuse année, en espérant qu'elle soit plus belle que la précédente !

Repost 0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 07:30

En cette période de réflexion sur l'engagement que je prendrai vis-à-vis de mon Homme dans moins d'un an, je me suis interrogée non pas sur le sens de l'amour mais sur celui de l'amitié dont tout le monde estime que, pour être réelle, elle doit être rare.

 

 

J'en arrive au constat qu'il n'y a pas une mais des amitiés, propres à chaque personne que vous considérez comme un ami. Je me suis cassée les dents plusieurs fois sur ce mot, confondant "bon copinage" et "amitié sincère".

 

Aujourd'hui, je suis en accord avec le fait que certes des copains-copines j'en ai mais des amis j'en ai très peu.

 

Les 4 filles que j'ai décidé de choisir comme témouines (eh m*rde, je me suis fait avoir par la blogo mariage !!) représentent l'amitié chacune à leur façon.

 

Ma soeur : pour l'amitié fraternelle, cet amour qui ne dit pas son nom, ses rapports conflictuels, ses longues conversations au téléphone et ses interminables silences, cette distance géographique qui nous a pourtant rapprochée ... Je n'ai qu'une soeur (et qu'un frère mais lui c'est mon Homme qui me l'a piqué comme témoin ^^) et rien que pour ça je veux qu'elle soit là. Notre mère a tellement mal vécu le fait d'être la seule fille et d'être ouvertement rejetée par un de ses frères que je ne veux pas qu'on vive ça ... jamais !

 

Ma Chouchou : pour l'amitié indestructible, évidente, irremplaçable ; ma Chouchou, c'est ma perle rare, celle qui m'a permis de comprendre la véritable définition de l'amitié, ces instants où on se dit tout même quand ce n'est pas ce qu'on veut entendre. J'ai grandi grâce à elle, je suis la petite part de folie (moi folle ??! oui oui, à une époque c'était ça !) qu'elle n'a pas, elle est la voix de la raison que j'écoute religieusement. Des mois sans se voir (elle vit à Londres) et quand on se retrouve c'est comme si c'était hier ...

 

 

A : ma première amie de fac, celle qui m'a vu passer d'une ado qui ne pensait qu'aux garçons à une femme amoureuse et assagie ; notre amitié a été chaotique, certaines personnes, une en particulier, nous ont éloignées mais on s'est toujours retrouvées. On peut passer du temps sans se donner de nouvelles, ça ne change rien au fait que je veux qu'elle soit là !

 

R : ma plus ancienne amie, que je connais depuis la 6° ... Cette amitié m'est également précieuse ; quand on se retrouve c'est toujours trop court, plein de choses à se dire, plein de rires, plein d'anecdotes. R, elle illumine ceux qui l'entourent, elle a toujours un sourire à distribuer, toujours un petit geste de tendresse. Sa présence est une évidence pour moi, c'est tout !

 

Ces amitiés sont incomparables mais elles comptent toutes pour moi. J'imagine déjà mon EVJF (ça y est, on la perd !!) avec elles à mes côtés, le jour J dans leur jolie tenue, mon sourire et mes grooooosses larmes de les avoir avec moi.

 

Et mes coupines aussiiiiiiii !!

 

 

Et pour vous, c'est quoi l'amitié ?

Repost 0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 06:30

Quoi de mieux que la préparation d'un mariage pour se retourner sur ce qu'on a vécu jusqu'à maintenant et voir le chemin parcouru ?

 

Et bien un "tag" de ma chauve-souris préférée (facile, il n'y en a pas d'autre, elle est unicks ... ok je sors). Le principe est simple : celle qui taggue nous donne un âge et on doit mettre en parallèle 6 thèmes entre cet âge et notre âge actuel.

 

Unicks, elle est gentille, elle ne fait pas remonter trop loin (quoique ...), elle m'a attribué 20 ans !

 

En 2006, j'ai 20 ans :

 

* ce que je conduis : ça fait 6 mois que j'ai mon permis mais je conduis peu ; j'ai un joli A magnétisé que je colle sur la T*ingo ou sur la 307 toute neuve de mon Homme

 

* où je vis : chez mes parents, dans la banlieue ouest-lyonnaise ; j'ai des vagues projets de coloc mais sans plus ...

 

* où je travaille : je ne travaille pas encore, je suis à la fac, en train de retaper ma 2ème année de droit, après avoir décidé que je ne passerai pas le concours d'avocat ...

 

* qui est dans mon coeur : mon Homme, depuis presque un an ; à l'époque, mes parents ne veulent pas entendre parler de lui, pensant surement que c'est une amourette de plus pour leur coeur d'artichaut de fille aînée ... Mais moi, je sais que c'est LUI ! Il a d'ailleurs été très présent quand, pile 10 jours avant notre premier anniversaire, mon grand-père nous a quitté, faisant du vendredi 13 un jour que je redoute désormais à chaque fois !

 

* mon groupe favori : en y réfléchissant, pas vraiment de groupe préféré mais quand je cherche ce qui tournait à l'époque, mon lecteur devait être un combo James Blunt - Black Eyed Peas - Hoobastank ...

 

* mon hobby : un peu de golf, mais de moins en moins ; les 4 années qui ont suivi ne m'ont d'ailleurs pas vu fouler un green !

 

 

Aujourd'hui, j'ai (encore, pour quelques semaines) 26 ans :

 

* ce que je conduis : la T*ingo est morte, vive la T*ingo (mon frère est parti en aquaplanning avec il y a un mois et s'est retourné ; lui va bien mais Titine a officiellement rendu l'âme !) !! Du coup, je ne conduis plus que la Cl*o flambant neuve de mon Homme, très agréable pour ma façon de conduire d'ailleurs ! Et puis, avec ce rouge, on ne passe pas inaperçu !!

 

* où je vis : dans la maison de village que mon Homme a rachetée à sa mère en 2008, toujours dans la banlieue ouest-lyonnaise mais à 10 mn de chez mes parents, depuis 2 ans et demi !

 

* où je travaille : la fac est enfin derrière moi après un nouveau raté en M1 et une année de CDD entre le M1 et le M2 ; depuis mars, je travaille dans un cabinet d'avocats ... et je m'y plais beaucoup !

 

* qui est dans mon coeur : mon Homme, toujours, depuis bientôt 8 ans ! Dans moins d'un an, je lui dirai OUI et jamais ces 3 lettres n'auront eu autant de sens ...

 

* mon groupe favori : toujours la même rengaine ; une redécouverte de U2 et Queen (merci De*zer !), une tendance à me laisser facilement avoir par le pop-rock commercial mais ma playlist est très fluctuante en ce moment, à la recherche (déjà) des morceaux qui nous feront plaisir l'année prochaine ...

 

* mon hobby : après 4 ans et demi sans golf, je m'y suis remise à fond ; mon Homme m'a suivi et nos week-ends n'en sont que plus reposants ... A cause de ça, nous nous sommes rendus compte que nous n'avions pas un week-end complet tranquille jusqu'à mi-novembre !! On le vit très bien, je vous rassure !

 

Sinon, un autre hobby d'actualité : l'épluchage compulsif de blogs et sites mariage / coiffure / maquillage / traiteur ...

 

 

Qui veut un âge ??

Repost 0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 06:30

Avant tout était plus simple ...

 

Avant dès que j'avais 3 minutes, je fonçais sur la blogo ...

 

Instagram-2013 20130228 171508

 

Avant j'avais des journées pleines de trous que vos articles ne demandaient qu'à remplir ...

 

Avant je finissais mes études ...

 

Avant je galérais à trouver du boulot ...

 

Instagram-2013 20130305 215419

 

Avant je passais pour une frite géante ou un nugget géant vous choisissez ...

 

Mais ça ... c'était avant !

 

Depuis un mois, ma vie a bien changé ... et en bien !

 

Il y a un mois et 6 jours, je vivais ma dernière journée d'équipière ...

 

Instagram-2013 20130320 154858

 

Il y a un mois tout rond, je commençais à ce poste d'assistante juridique dont je ne rêvais pas mais dont j'avais tant envie, histoire de renouer avec l'univers juridique qui a peuplé mes journées pendant ces longues années d'études, histoire de me rappeler pourquoi j'ai tant usé les bancs de la fac.

 

Il y a un mois, j'ai dit "adieu" à toutes ces galères qui me tendaient les bras, j'ai posé ce qui sert de derrière sur une chaise de bureau plus ou moins confortable, j'ai dépoussiéré mes méninges et j'ai ouvert un des ces volumineux dossiers sur lesquels j'ai été affectée ...

 

Jamais un jour je n'aurais cru pouvoir dire que j'ai adoré lire des mots tels que "tribunal" "SARL" "Code" !!

 

Mes longues journées passent pourtant vite : 9h30 - 12h30 puis 14h-19h ... Autant vous dire que je ne rentre jamais avant 20h !

 

Instagram-2013 20130315 180236

 

Mes soirées, je les consacre à mon Homme avant qu'il ne se couche, à la maison quand je ne suis pas découragée face à ma pile de repassage ou à l'accumulation de poussière sur les meubles.

 

Mes week-ends, avec (enfiiiiiiin) l'arrivée des beaux jours, je les passe au vert, à taper cette s*lope de petite balle blanche qui me rend dingue auprès de ma famille, avec mon Homme.

 

Me retrouver, se retrouver, les retrouver ...

 

Dieu sait si j'avais envie de cumuler tout ça mais l'envie n'est plus là en plus du temps disponible ...

 

Instagram-2013 20130303 170520

 

Je continuerai à mettre des statuts sur Facebook (Ginie Pêle-Mêle), à poster des photos sur Instagram (ginie_pelemele), à commenter vos articles, à aimer vos statuts, à mettre des coeurs (quoique je me demande si j'ai encore quelque chose à faire sur Hellocoton ...) ...

 

J'ai adoré ces deux années en tant que blogueuse ; peut-être que cette envie reviendra ... ou pas ! Je ne disparais pas, je ne suis juste plus active, du moins ici ...

 

Merci pour tous vos commentaires, votre présence, vos visites, vos mails, vos messages, les rencontres IRL que ce blog m'a permis de faire, les voyages que j'ai pu faire grâce à vos anecdotes, les amitiés que mon pêle-mêle m'a apportées ...

 

Je ne vous oublie pas, je suis là, je vous embrasse !! 

Repost 0
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 10:15

Bientôt deux mois que, du lundi au vendredi, je démarre Titine pour 6 km aller-retour, une ou deux fois par jour ...

 

Bientôt deux mois que je ne peux plus rentrer le soir et me coucher directement en me disant "je prendrai ma douche demain matin" ...

 

Mon prochain achat !!

 

Bientôt deux mois que j'enfile, une ou deux fois par jour, ce pantalon bleu-gris qui, depuis que je l'ai essayé pour la première fois, me fait réaliser objectivement que j'ai minci ... bon ça, mon Homme me l'a dit (ça doit être ce qui compte le plus d'ailleurs), la balance du médecin du travail aussi faut que je confirme avec la Wii d'ailleurs, ...

 

Bientôt deux mois que je me dis que je dois arrêter de prendre une voix haut perchée quand je parle aux clients (j'y suis pour rien, quand j'ai peur de me planter en parlant, j'ai tendance à monter dans les aigus) ...

 

Mais voilà, en deux mois, j'ai aussi vécu de bons moments, fait de belles rencontres, appris une grande leçon d'humilité, fait quelques boulettes ...

 

Bref, je bosse chez Macdal !

 

Quand un type se pointe à presque 15h (qui ne correspond plus à la période de rush NDLE*), et ne comprend pas qu'il y ait de l'attente pour son burger, on a un peu envie de lui dire que ce n'est pas une heure "normale" de repas (même si on est soi-même sur le point de partir en salle de pause pour son propre déjeuner ^^)

 

Quand une nana précise 3 fois de suite qu'elle veut des frites chaudes ... (là j'ai toujours une pensée pour les fois où je prépare des frites qui sortent tout juste de la friteuse et que j'en prends plein les mains ... b*rdel, c'est chaud !!!!

 

Quand un p'tit loup demande des frites ET des potatoes dans son Happy Meal euh bah oui mais non ...

 

 

Quand un mec annule TOUTE sa commande parce qu'il ne comprend pas qu'on fasse un supplément pour certaines sauces (il a quand même demandé à voir un responsable ... ma directrice était juste derrière moi !)

 

Quand un mec renverse non pas UN mais DEUX grands Coca juste sous mon nez et, au lieu de s'en prendre à lui-même (parce que c'est la seule chose pertinente qu'il aurait dû faire), s'écrie "mais il est mal foutu ce rebord !!" ... Sur ce coup, je ne vais pas lui en vouloir enfin si un peu quand même, j'étais en salle, il n'y avait personne, ça m'a occupé 10 minutes ^^

 

Quand une dame avec un fort accent anglais essaie difficilement de commander en français et m'offre un grand sourire quand je lui réponds en anglais

 

Quand je découvre qu'un de mes managers est plus jeune que mon petit frère ...

 

Quand la majorité de mes collègues ne me croit pas quand je dis mon âge !

 

Quand chacun est prêt à donner un coup de main aux autres ...

 

Quand je découvre qu'un de mes collègues est le chéri d'une fille de ma promo de M2 ...

 

Quand des gens que je connais viennent commander et ouvrent de grands yeux "tiens, qu'est-ce que tu fais là ??!!" je viens jouer au tennis c*nnard !

 

Quand mes relations avec mes collègues et responsables s'améliorent de jour en jour ... Je pense à un mes responsables avec qui j'avais du mal au départ mais avec qui l'humour a permis de réchauffer l'ambiance

 

Quand je me transforme en formatrice pour une nouvelle sur les postes dont j'ai maintenant l'habitude

 

Quand j'en viens à penser que je vais regretter de partir le jour où je trouverai du boulot ... Quand j'écris ou dit cette phrase, je trouve ça très paradoxal parce que finalement, j'en ai un de boulot ... mais ce n'est pas celui où je veux faire ma carrière voilà ...

 

En parlant de ça, je l'ai dit sur FB et sur HC mais pour ceux et celles qui ne me suivent ni sur l'un sur l'autre, j'attends d'une minute à l'autre une réponse à un entretien que j'ai eu il y a 10 jours ; j'en ai eu un autre la semaine dernière mais ce n'était qu'une prise de contact, la société n'a pas de poste à me proposer :-(

 

Voilà pour les dernières news de Mc Ginie (copyright Elsa ^^) !!

 

Et vous, comment ça va ?

 

 

* note de l'équipière ^^

Repost 0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 13:00

On recherche une blogueuse !!! Son profil : un blog en vrac, comme un pêle-mêle qu'on aurait oublié de rafraichir, dont on n'aurait pas enlevé les post-its usagés pour les remplacer par des news plus récentes ... Son nom : Ginie mais on n'est plus très sûr vu que ça fait longtemps qu'on n'a pas vu son nom sur la blogo !

 

Bon, je vous laisse chercher parce que moi, pour le moment, je suis à la recherche de mes mains et de mon nez !!

 

Instagram-20130115_083645.jpg

 Surprise de mardi matin !! Hiiiiiiiiii

 

Je voulais écrire ... je voulais vous dire que je suis là, que je pense à vous, que, oui, vous me manquez beaucoup ... je voulais retrouver la blogo !

 

Et puis, une chose en amenant une autre, mon ordi est resté désespérement éteint ou en mode "nan, je ne veux pas me connecter à Internet !!!" ... et mon boulot m'a un peu déconnecté de tout ça ...

 

Quoi ????!!!!! Un boulot ???!!!! Ca y est, Ginie, tu as trouvé le boulot de tes rêves ??!!!

 

... Ou pas !

 

Ces semaines de recherches de boulot ont en fait été une succession de désillusions : entre les postes non maintenus, les entretiens annulés ou les relances restées muettes, j'ai commencé à beaucoup douter ... Je m'étais dit que je resterais en mode recherches exclusives de boulot jusqu'en janvier avant de chercher quelque chose de plus "alimentaire" ... Je n'ai pas attendu le 1er janvier car mi-décembre, je déposais un CV en ligne chez le grand M jaune ... pour être rappelée le lendemain ... avoir une session de recrutement collective le jeudi suivant ... être reçue en entretien individuel le lendemain ... rencontrer le directeur adjoint d'un des "resto" les plus proches de chez moi le 24 décembre ... et recevoir une réponse positive le vendredi après Noël !!

 

Je vous passe la session de formation théorique où j'ai pu récupérer ma magniiifaaaaaïïïïque tenue de travail (et par la même occasion constater que malgré mes craintes je n'ai pas changé de taille de pantalon !!) et ma première journée ... où je n'ai pas fait de frites !!!! Bon ok, j'ai fait des nuggets et tout ce qu'on appelle "produits frits" donc autant vous dire que la douche en rentrant était IM-PE-RA-TIVE !!!

 

Instagram-20130116_000753.jpg

 

Deux semaines après, j'ai pris mes marques, je me sens intégrée même si je n'ai pas encore tous les réflexes. Mon Homme boude un peu car on ne peut pratiquement plus dîner ensemble en dehors des week-ends mais il sait aussi qu'en plus de faire ça pour moi, je fais ça pour nous.

 

Il est évident que je ne ferai pas ça toute ma vie mais en y réfléchissant, ça me va bien de faire ce boulot là plutôt qu'un autre. Je me suis faite aux "phrases-clé" à sortir aux clients, je m'adapte à ce que les managers me demandent ... sauf quand on me demande d'aller faire un tour en salle : vérifier les poubelles, nettoyer les tables, passer un coup de balai, ramener les plateaux à laver, passe encore, mais le tour aux toilettes est désormais accompagné d'une petite appréhension après le "cadeau" que j'y ai découvert la semaine dernière ... Je vous épargne les détails, je vous laisse deviner ^^ ...

 

Jeudi soir, j'ai fait ma première "close", ce qui veut dire ce que ça veut dire, bref, j'ai fait la fermeture. Une fois la salle fermée à minuit, seul le drive reste ouvert jusqu'à 1h ... C'est moi qui avais l'honneur d'accueillir au casque les clients noctambules ... J'ai donc eu droit aux 4 lascars qui me demandent 3 fois la même commande mais qui paient séparément et qui au dernier moment, rajoutent des sauces et des desserts, au gars à pied, au gars éméché ? qui, au moment de payer me dit que j'ai une très jolie voix dans la borne et que je devrais me lancer dans la chanson ... Mec, j't'explique : je traîne une crève depuis lundi, je parle presque exclusivement du nez et quand je prends les commandes, le stress de rater un truc ou de mal entendre me donne l'impression d'avoir une voix suraigüe mais bon, je prends le compliment, ça aide à tenir, en plus des "bon courage" auxquels j'ai beaucoup eu droit vers la fin !

 

20130118_111449-1.jpg

Mon préciiiiieux !!!

 

 Pour mes mains, si je les cherche, c'est parce qu'à force de les laver (la règle est simple : lavage à chaque changement d'opération ou au moins une fois par heure), elles n'ont jamais été aussi sèches !! Autant vous dire que mon tube de crème Lipikar est devenu mon meilleur ami tellement on est inséparables !! Pour mon nez, les kilos de mouchoirs utilisés depuis lundi doivent avoir une explication ^^

 

Voilà pour toutes ces nouvelles un peu en vrac ! J'espère que vous allez toutes bien et que tout baigne pour vous, que la neige ne vous a pas trop embêté ... parce que la neige c'est beauuuuuuuuu !!!

 

Donnez-moi de vos nouvelles, vous me manquez !!!!

 

 

Repost 0

Ginie Et Ses Post-It

  • : Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • Ginie, son pêle-mêle et les post-it qui vont avec
  • : A mon âge, plein de choses nous passent par la tête ; un aperçu de ce qui passe dans celle de Ginie
  • Contact

Un post-it en passant

    Blog en pause ...

Retrouvez-moi sur Facebook (Ginie Pêle-Mêle)

ou sur Instagram (ginie_pelemele) !!

Trop De Post-It ?

Mon pêle-mêle sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez pelemeleginie sur Hellocoton

Mon pêle-mêle sur Facebook